Les inconvénients d’une mutuelle entreprise obligatoire

La mutuelle collective obligatoire est un beau projet, sur le papier les objectifs sont clairs et visent à améliorer la vie des salariés tout en amenant un meilleur partage des charges de santé pour qu’à terme le gouvernement puisse baisser de façon importante la dette de la sécurité sociale.

Il découle bien évidemment des avantages que nous vous présentons dans cet article, mais il existe aussi des inconvénients qui sont plutôt des dérives.

Pour les salariés

En premier lieu, un inconvénient majeur pour certains est l’existence même de cette notion de mutuelle obligatoire. En effet les frais de santé de certaines personnes sont tellement faibles que prendre une mutuelle collective revient à payer pour la santé de ses collègues et donc certains trouvent cette dépense totalement injustifiée mais sont malheureusement contraints d’adhérer.

Ensuite au volet des avantages, nous mettons en avant les multiples options qui vous permettent d’affiner votre complémentaire santé, mais selon le contrat que votre entreprise aura négocié, son budget, vous aurez peut-être une mutuelle collective qui offre des droits très basiques et qui par conséquent ne vous conviendrons absolument pas.

Cette situation vous forcera par la même occasion à souscrire une mutuelle individuelle à côté pour couvrir vos propres besoins, alourdissant votre facture de santé. Pour le moment il n’existe pas de package de sur-complémentaire, mais il semble logique que pour répondre à ces nouveaux besoins, les assurances et mutuelles planchent sur des contrats adaptés à ce changement majeur de la santé en France.

Pour les entreprises

Là encore cette notion d’obligation et surtout la nouvelle obligation de participation peuvent s’avérer d’une grande problématique. Très nombreuses sont les entreprises qui ne sont pas en mesure de faire cet effort financier et qui avait déjà des difficultés importantes à maintenir les emplois.

De nombreux dirigeants de TPE et PME s’inquiètent très fortement de cette décision. C’est aussi ce qui explique leur désir de pouvoir choisir eux-mêmes le contrat collectif, plutôt que de laisser ce choix au niveau d’un accord de branche. Ce qui est parfaitement légitime, chaque entreprise étant très différente même si chacune appartient au même corps de métier.

Pour les assureurs et les mutuelles

On a tendance à oublier naturellement cette donnée, mais c’est un coup dur pour ce secteur qui va perdre beaucoup de marchés avec cette décision.

Mais l’impact le plus négatif est bien entendu sur les emplois, puisque ce changement majeur est susceptible d’entrainer jusqu’à 30 000 pertes d’emploi (selon le collectif des Abeilles). Bien entendu ces chiffes alarmistes ne tiennent pas compte des nouveautés et restructurations possibles dans ces grands groupes. Mais cela démontre tout de même une problématique majeure qui peut avoir de lourdes conséquences sur l’emploi en France.

Pour en savoir plus sur le mouvement des Abeilles, visitez leur page Facebook