Article du 22 Avril 2014

Devez-vous étendre les avantages santé des cadres aux employés ?

Ce sujet est centre des conversations de chaque employeur ! Et pour cause la mise en place d’une mutuelle pour l’ensemble des salariés devrait s’appliquer au plus vite, sans attendre janvier 2016.

La notion d’obligation est tout à fait relative !

Dans ce vent de changement majeur, il est logique qu’une forme de panique s’installe et que certaines conclusions hâtives viennent bousculer les esprits, c’est souvent le cas pour les nouveautés, qui plus est la communication globale autour de la mutuelle collective reste trop en retrait.

Ce qui est exigé en réalité par le législateur est la chose suivante : Si vous souhaitez continuer à bénéficier des avantages fiscaux en place, la déduction des cotisations tout bonnement, vous devez étendre la couverture à l’ensemble de votre personnel.

Hors ce choix doit se baser sur un calcul précis et pas sur la précipitation ! Avez-vous un nombre de cadres dans votre entreprise, si important que cela justifie le coût d’une complémentaire santé pour l’ensemble de vos salariés immédiatement ?

Cependant, pour préparer votre entreprise en amont de la mise en place des nouveaux dispositifs vous pouvez dès maintenant chercher le produit que vous souhaitez proposer à votre personnel non cadre. N’oubliez pas que vous avez parfaitement le droit de proposer différents niveaux de garanties et que rien ne vous oblige à proposer une mutuelle unique pour l’ensemble de votre personnel.

La dérive sur les autres produits de complémentaires

Il est tout à fait logique d’associer les différentes complémentaires qui existent, santé, prévoyance et retraite. Elles sont souvent proposées sous forme de package, mais contrairement à la santé qui va devenir obligatoire et qui est une priorité du gouvernement, le législateur n’a pas mentionné d’obligation concernant la retraite et la prévoyance.

C’est donc encore une fois, un choix qui vous appartient et vous pouvez décider d’utiliser cet atout comme un levier positif sur le plan social et pour faciliter l’acceptation des coûts supplémentaires à vos salariés.