Quels sont les avantages d’une mutuelle d’entreprise ?

Le dispositif d’accompagnement et d’incitation initial, qui a été pensé par le législateur, visait à développer les mutuelles collectives dans un maximum d’entreprises. Il fallait donc proposer une alternative intéressante pour les entreprises qui vont bien au-delà des acquis sociaux qui favorisent la fidélité des employés.

Il existe donc des avantages propres aux entreprises et d’autres dont le bénéfice va aller aux salariés.

Pour les salariés

Les bénéfices de cette prévoyance collective sont assez simples à mesurer, tout d’abord le tarif, car il ne faut pas l’oublier, un ensemble de produits de prévoyance pour un individuel amènent une mensualité élevé. La négociation qu’il est possible d’opérer de façon collective permet une baisse des tarifs ou au moins une meilleure couverture.

Sans oublier que bien souvent, il n’y a pas uniquement la notion de mutuelle qui est proposée mais tout un package qui permet de réellement bien protéger un salarié contre un accident de la vie, une maladie et bien souvent ces avantages bénéficient aussi aux ayants droits du titulaire d’un contrat. Ce qui est essentiel.

Enfin et c’est sans doute l’un des plus gros avantages, les tarifs étant négociés de façon collective, peu importe vos antécédents, âge, maladie passées ou en cours, vous bénéficiez du même tarif que les autres salariés de votre entreprise.

En outre, il existe bien souvent différentes options ce qui vous permet tout de même d’adapter votre contrat à vos besoins réels.

Pour les entreprises

Comme évoqué plus haut, il existe un avantage indirect qui agit directement sur le levier social de l’entreprise, en offrant une prévoyance de qualité à vos salariés, ces derniers se sentent mieux, ce qui peut largement diminuer le turn over, mais qui en prime amène une aura positive.

Mais le plus gros avantage est bien entendu la fiscalité particulièrement intéressante qui en découle.

Vous pouvez ainsi déduire les cotisations versés à vos salariés du bénéfice imposable de l’entreprise et en prime vous êtes exonérez des cotisations sociales sur la part patronale, pour 2 items, les contributions destinées au financement des prévoyances complémentaires et la taxe sur les conventions d’assurance.